Aller au contenu

Énergie nucléaire

Astuce

Tous les graphiques sont interactifs. Vous trouverez en haut à droite de chaque graphique un bouton vous permettant d'agrandir ou de rétrécir l'image. Par ailleurs, il est possible de faire apparaître ou de supprimer une ou plusieurs série.s temporelle.s du graphique en cliquant sur l'élément correspondant dans la légende qui se situe en-dessous dudit graphique.

Part du nucléaire dans la production d'électricité

Afin de poursuivre l'objectif de diversification du mix électrique en France, la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV) adoptée en août 2015 avait fixé l'objectif de réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50% d'ici 2025. En novembre 2019, la loi énergie-climat (LEC) a acté le report de cet objectif à 2035 au lieu de 2025. Il est précisé dans la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie (PPE) que cet objectif impliquerait notamment de fermer 14 réacteurs nucléaires en France d'ici 2035. En février et juin 2020, les deux réacteurs de la centrale de Fessenheim ont été fermés. La France compte actuellement 56 réacteurs nucléaires répartis sur 18 sites pour une capacité installée totale de 61,4 GW.

D'après les données du Réseau de Transport d'Électricité (RTE) en France, la production nucléaire représente 69% de la production d'électricité en France en 2021. Cette part se situe légèrement au-dessus de la part induite par une réduction linéaire entre 2019 - année lors de laquelle l'objectif a été fixé - et 2035 - année au terme de laquelle l'objectif doit etre atteint. En effet, une réduction linéaire de la part du nucléaire dans la production d'électricité impliquerait un ratio de 68% pour l'année 2021 et 66,7% pour 2022.


Dernière mise à jour: 2022-09-27